Le maintien de la langue française

Si vous aviez à vous attribuer une note de 1 à 10 sur la qualité de votre français, quelle serait-elle ? Il n’est pas toujours facile de maintenir notre niveau de français quand nous habitons dans une ville à majorité anglophone.  Pour certains, ils proviennent d’une famille exogame, ils sont mariés avec un(e) anglophone ou ont un travail où le français est presque inexistant. Et, malheureusement, notre français peut en souffrir.  Nous connaissons tous au moins un francophone qui a perdu son français partiellement ou complètement, parce que son environnement immédiat est majoritairement anglophone.  Garder ou améliorer son niveau de français demande beaucoup d’efforts, de travail et surtout de motivation.

Que vous soyez francophone ou francophile, le plus important de tout l’ensemble des petits conseils que je pourrais vous donner, c’est de garder le contact avec la langue. Pour quelque raison que cela soit, si vous ne gardez pas le contact avec celle-ci, vous allez faire en sorte que votre cerveau pousse un peu plus loin le français dans le fin fond de votre mémoire. Il va se dire : ‘’Bon bien Joe n’utilise jamais le français, il ne le lit jamais, ne le parle jamais, il n’en a donc pas besoin.  Je vais faire de la place pour d’autres informations plus utiles et le français, je vais le mettre un peu plus loin.’’  Et cela est bon pour n’importe quelle information que vous possédez dans votre cerveau.  Donc, pour éviter de perdre votre français ou même une langue seconde, vous devez rester en contact avec celle-ci.  Vous pouvez faire de toutes petites choses concrètes comme lire un livre, regarder un film ou une émission, écouter de la musique, aller voir un spectacle… etc. Si vous aimez être assis derrière un ordinateur, vous pouvez aussi faire des cours en ligne ou des jeux.

Ce qui est important aussi, c’est d’essayer de parler régulièrement. Moi, étant donné que je suis une des rares personnes à vivre ma vie à 98% en français à Kingston, j’essaie de parler à l’occasion avec mes voisins anglophones. Même si je suis en Ontario depuis 14 ans, j’ai remarqué que mon anglais ne s’est pas vraiment amélioré, parce que tout mon environnement immédiat (travail, amies, bénévolat, famille…) est en français. Donc, l’idée, c’est vraiment d’essayer de faire en sorte de garder contact avec la langue afin que tous les efforts que vous avez faits précédemment pour atteindre un bon niveau de français, n’aient pas été en vain.

Donc, pourquoi pas essayer de renouer avec votre français l’été prochain ?  Si vous développez le goût d’améliorer votre français, il ne peut qu’en être bénéfique pour vous et, par le fait même, très enrichissant.  Dans la vie, on ne cesse jamais d’apprendre et pour ceux qui croient qu’ils sont trop vieux ou qu’ils n’ont pas le temps, je vous arrête tout de suite.  Premièrement, la neuroscience a fait la preuve depuis plusieurs années, que votre cerveau est malléable de la naissance à la mort et que de nouvelles connexions neuronales se font continuellement. Deuxièmement, tout est une question de choix dans la vie.  Vous trouvez du temps pour écouter le hockey ou une série sur Netflix, alors pourquoi pas vous garder un peu de temps pour faire quelque chose de plus enrichissant ?

Voici quelques sites Internet intéressants :  

Il est certain qu’il y en a encore plusieurs autres que vous pouvez trouver en vous donnant la peine de cherche et vous pouvez aussi nous contacter pour un cours en classe ou en ligne.  La vie est un perpétuel cycle d’apprentissages divers au travers de nos expériences. Continuer à apprendre est vital pour l’Être humain. Il est donc important de garder en tête que, la clé pour maintenir son niveau de français, c’est de ne jamais perdre contact avec la langue, de toujours continuer à lire, écouter, parler et écrire. Enfin, n’oubliez jamais que cela soit le français ou tout autre langue ou apprentissage en tout genre que vous faites, si vous ne voulez pas l’oublier, vous devez l’utiliser !

Les commentaires sont fermés.