Développement de l’immigration francophone

Présentation

Projet à long terme visant à favoriser l’immigration au sein des communautés francophones en situation minoritaire.

Citoyenneté et Immigration Canada a publié un cadre stratégique en 2003. Cinq objectifs ont été ciblés. Les communautés tenteront de les réaliser grâce à des subventions accordées localement pour mettre sur pied les outils nécessaires au recrutement et à l’augmentation du nombre d’immigrants francophones.

Une planification stratégique pluriannuelle en vue d’amplifier et d’harmoniser les efforts locaux et régionaux pour atteindre les objectifs a été élaborée et rendue publique en 2005.

En 2006, les interlocuteurs locaux ont été identifiés. La Route du Savoir fait partie du comité local depuis 2007 et agit comme représentant local au niveau régional.

Mise en œuvre des objectifs

Les initiatives visent une meilleure intégration des immigrants d’expression française qui résident déjà à l’extérieur du Québec, ainsi que le recrutement, l’intégration et la rétention de nouveaux immigrants francophones.

Des défis spécifiques et des choix stratégiques permettant d’orienter les actions locales ont été décrits dans le Plan stratégique du Ministère Citoyenneté et immigration Canada (CIC).

Les immigrants économiques, les étudiants et les réfugiés font l’objet d’efforts précis de la part des communautés en vue de les attirer à l’extérieur de Toronto, Montréal et Vancouver, d’augmenter leur nombre, de mieux les accueillir, de bien les intégrer socialement, culturellement et économiquement et, enfin, de les retenir.

La Route du Savoir offre des cours de français et le certificat d’équivalence du diplôme d’études secondaires de l’Ontario aux nouveaux arrivants.

La Route du Savoir participe au Kingston Immigration Partnership (KIP), regroupement anglophone d’organismes de Kingston offrant des services aux immigrants.

La Route du Savoir participe au comité local du Réseau de soutien à l’Immigration francophone du Conseil Économique et Social d’Ottawa-Carleton (CESOC).

Les commentaires sont fermés